Exemple de déploiement automatique Windows

Présentation

issa.jpeg

L’ installation automatique de postes windows se fera avec l’outil Open Source de déploiement automatique de systèmes d’exploitation Windows nommé “unattended”. L’utilisation de « RIS » diffère de celui-ci dans le fait qu’on aura une grande flexibilité dans les configurations. NB: Au moment où j’écris ce « Howto », on en est à la version 4.8. de l’outil « Unattended »

La particularité de ce modèle est aussi qu’on ne travaillle pas dans un environnement de compilation. Comme stipulé, ce n’est pas un modèle d’installation du type « ./configure ; make et make install ». Les fichiers téléchargés devront juste être décompressés dans un répertoire choisi.

Issa kandji - Promoteur Eric Derasse

1.Les Prérequis

#unattended-4.8.zip
#unattended-4.8-dosboot.zip
#Alias DNS ( Pour résoudre le nom Netbios « ntinstall » que devra porter notre machine, c’est ce nom qui est référencé dans tout les scripts utilisé pour l’installation automatique)
#Samba (Le répertoire choisi où seront décompressés les outils Unattended doit être accessible par les clients en partage samba )

Dans notre cas , on choisira le répertoire : /xpinstall/

2.Choix du répertoire de travail et Décompression de fichiers

On suppose que les fichiers requis on été téléchargés dans le répertoire /tmp

#cd /xpinstall
#cp /tmp/unattended-4.8.zip /tmp/unattended-4.8-dosboot.zip .
#unzip unattended-4.8.zip
#unzip unattended-4.8-dosboot.zip
Dans mon cas, j’ai renommé le répertoire de sortie comme suit:

#mv unattended-4.8 unattended

Voici les fichiers et répertoires que l’on y retrouve :

NB: Le répertoire à partager pour les clients est le répertoire « install »

3.Configuration d’une Alias pour le nom Netbios “ntinstall”

Comme déjà mentionné, le nom d’hôte de notre serveur d’installation devra être changé en « ntinstall » pour une conformité avec les scripts d’installation
On utilise BIND 9.3.6-P1-RedHat-9.3.6-4.P1.el5 avec les configurations suivantes :

4.Unix Serveur Samba

Notre déploiement s’effectue à partir d’un serveur Linux/Unix (la même version de « Centos » est aussi utilisée pour cet exemple)
Ce serveur fournira les fichiers et outils d’installation automatiques aux clients via un partage samba.
La Version 3.0.33-3.7.el5_3.1 de samba a été utilisé avec la configuration suivante :

NB : On notera ici l’importance du dernier partage, accessible par l’utilisateur « guest » ou « nobody », utilisateur de référence dans les scripts Perl utilisés par « windows Setup » pour les installations automatiques.

Pour les versions plus rècentes, j’ai rencontré des problèmes en appliquant la même configuration, donc il faudra juste penser à une configuration de samba avec une « sécurité = share ».
Ainsi quand les clients bouteront en PXE , il pourront copier les fichiers et scripts d’installation de windows en montant d’abord le partage sous le nom « \\ntinstall\install » sous la lettre Z :

5.Approvisionnement du répertoire /xpinstall/unattended/install/os/

On créera dans ce répertoire un répertoire nommé « winxp » dans lequel il faudra copier le répertoire i386 de notre CD d’installation XP.

6. Mise à jour automatique des scripts d’installation

Les scripts « scripts-update » et « prepare » situés dans le répertoire « /xpinstall/unattended/install/tools/ » doivent être lancés dans cet ordre (bien sûre avec une connection internet fiable) pour charger les dernières version des scripts d’installation à travers le site du développeur.
NB :Comme j’ai utilisé une version française de « windows XP », le script « prepare » devra être lancé avec le paramètre « fra » sinon par défaut , la mise à jour des packages se fera en anglais.

7.Installation à travers le réseau

Dans notre cas, on utilisera le « bootdisk tool »; on copiera le répertoire « tftpboot » situé sous « /xpinstall/unattended/bootdisk/ » dans le répertoire « /tftpboot/images/unattended » .
Les opérations à effectuer sont les suivantes :

[root@ntinstall pxelinux.cfg]# cp /xpinstall/unattended/bootdisk/tftpboot/* /tftpboot/images/unattended/
[root@ntinstall pxelinux.cfg]# cp /xpinstall/unattended/bootdisk/images/undis3c.imz /tftpboot/images/unattended/unattended/

NB: On choisit ici d’utiliser les pilotes universelles « undis3c.imz » pour les cartes réseau des clients PXE.
L’ajout de pilotes peut aussi se faire en créant les répertoires « $oem$ » et « $1 » dans cette ordre, sous le répertoire « xpinstall/unattended/install/os/i386 » précédemment créé .
Ainsi “Windows Setup” copiera toutes les pilotes qui se situent dans « $1 » dans le répertoire « C :%SystemDrive% » des clients au cours de l’installation.

[root@ntinstall images]# vi /tftpboot/images/unattended/pxelinux.cfg/default
On ne gardera que l’entrée suivante du fichier :
default undis3c
label undis3c
kernel unattended/memdisk
append initrd=unattended/undis3c.imz keeppxe

NB: ON PEUT AINSI MODIFIER NOTRE « DHCP filename » COMME SUIVANT:

  1. filename "pxelinux.0";

filename "images/unattended/pxelinux.0";

Après l’installation d’un premier client PXE, on pourra récupérer le fichier “UNATTENDED.TXT” généré sur le disk d’installation C:
On adaptera et placera ce fichier dans le répertoire « /xpinstall/unattended/install/site » pour permettre à « windows setup » d’avoir un « Kikcstart file ».

Le fichier “UNATTENDED.TXT” utilisé dans cet exemple est le suivant :

Ajouter un nouveau commentaire
ou S'identifier comme utilisateur Wikidot
(ne sera pas publiée)
- +
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License