Ltsp Cluster Presentation

Intro-LTSP

LTSP est un ensemble de logiciels permettant de passer d’une installation GNU/Linux à un « Terminal Server » .
Ceci permet, en général, d’économiser les ressources comme l’électricité, le matériel physique (disques, compact-flash, etc…) et et d’utiliser des machines déjà existantes et moins performantes comme des « Clients Terminal Légers ».

LTSP est unique par rapport à d’autres « systèmes de clients légers » car il est considéré comme un environnement facile à maintenir.
Sur le marché actuel, les clients légers classiques ont besoin d’un "mini software" leur permettant de se connecter sur le "Terminal Server"

LTSP, quant à lui, n’a besoin que des options « PXE » des cartes réseaux. À ce jour, la majorité des machines sont équipées de cartes compatibles.
Ceci réduit considérablement la maintenance nécessaire pour garder l’environnement opérationnel.

On a en général quatre services qui permettent une bonne opération « client-serveur » :

1. DHCP
2. TFTP
3. NFS or NBD
4. SSH

Nous décrirons les différents processus « client-serveur » comme suit :

1. Les clients légers démarrent via le protocole PXE

2. Ils reçoivent leur adresse IP du serveur DHCP ainsi que les différents paramètres qui y sont définis.

3. Les clients légers téléchargent un système de fichier image (initramfs) à partir du serveur via TFTP

4. Cette image en RAM est démarrée par les clients légers qui détectent les paramètres physiques du serveur et s’y connectent à travers le serveur X (normalement géré par le « X11 display-manager » LDM).

À partir de ce moment, toutes les opérations (authentification, lancement d’application etc…) sont gérées à partir du serveur.
Le serveur partage les ressources systèmes entre les différentes sessions. De cette façon, les librairies ne doivent être chargées qu’une seule fois et sont référencées pour chaque session utilisateur.

Mémoire

Une optimisation de la mémoire utilisée sur un système d’exploitation basé sur GNU/Linux permet, à chaque fois, de gagner en performance.
La formule habituelle pour calculer la mémoire nécessaire pour un « serveur de clients légers » est :
256 + (192 * utilisateurs) = X MB
Par exemple, pour connaître la mémoire requise pour une dizaine de clients légers, on utilisera la formule suivante :
256 + (192 * 10) = 2176 MB
Nous aurons donc besoin de deux barettes d'1 giga.
Si la mémoire requise n’est pas disponible, le serveur utilisera de la mémoire paginée sur le disque dur mais cette méthode est très lente.

Processeurs

Le choix du processeurs dépendra du nombre et du type d’applications que l’on fera tourner sur les serveurs.

Network

Bien sûr, il est recommandé d’utiliser de l'Ethernet Gigabit , surtout quand on atteint la vingtaine d’utilisateurs.

LTSP-Cluster

Le cluster LTSP pallie à toutes les limites rencontrées jusqu’à maintenant. Il permet de déployer un nombre plus important de clients légers.
Il répartit les charges sur plusieurs « serveurs d’applications » ; on aura un serveur « Root » pour promouvoir les paramètres de « boot » et servir de management pour les différents clients légers ainsi qu’ autant de serveurs d’applications nécessaires pour le déploiement des logiciels auxquels accèdent les clients légers.

Les différents liens suivants nous serviront de base de documentation :1 ou2 ou3.
Nous mettons en pratique ce concept en créant un système LTSP Cluster.

Matériel utilisé

Notre serveur principal, équipé d'un Core2Duo à 2,2 Ghz et de 2 giga de mémoire vive, tournant sous Ubuntu 9.10.

1_grd.JPG

Notre serveur d'applications (à droite), équipé d'un Pentium 4 à 2,4 Ghz et de 512 méga de mémoire vive, tournant également sous Ubuntu 9.10.
Notre client de test (à gauche)

2_grd.JPG

Un petit switch 100 mbits permettra de relier facilement notre installation sans gêner le bon fonctionnement du DHCP de l'école.

3_grd.JPG

Exemple de client léger

Voici un exemple de machine encastrable dans une prise murale qui pourrait être utilisée comme client LTSP.
Le gain d'espace et la faible consommation d'énergie sont indéniables.

prise.JPG
Ajouter un nouveau commentaire
ou S'identifier comme utilisateur Wikidot
(ne sera pas publiée)
- +
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License