Installation de Linux Terminal Server Project

[[<*jpeg]]
Houssni et Fouad

Présentation

Qu'est ce qu'un Linux Terminal Serveur, il s'agit d'une suite de programme permettant à plusieurs terminaux et/ou ordinateurs connectés en réseaux de pouvoir travailler à plusieurs sur un ordinateur en commun dis (Terminal Server), il n'est donc pas nécessaire d'avoir forcément un ordinateur (PC) par personne, il suffit juste d'avoir un terminal qui permettra de communiquer avec le serveur via le clavier et la souris de celui-ci. Cela est réalisé par la mise en place d’un réseau informatique composé d’un serveur sous Linux et de clients légers.

Le serveur hébergera et exécutera donc toutes les applications, il est aussi possible de permettre à un terminal et/ou ordinateur par exemple sans système d'exploitation de travailler comme si il y en avait un d'installer en local. Globalement qu'est ce qu'un terminal : Ils transforment les signaux venant de la souris et du clavier, les envoient au serveur par le réseau, puis affichent sur leur écran le résultat renvoyé par le serveur.

Ces clients dis clients légers ne nécessitent ni disque dur, ni processeur puissant – on les appelle aussi « diskless clients », soit clients sans disque. Vous pouvez très bien utiliser des ordinateurs anciens, obsolètes ou peu puissants. ils peuvent être plus économes et silencieux que des ordinateurs de bureau standards, nous pouvons donc clairement en déduire que ce type de système peux permettre à réduire les coûts d'installations d'un nouveau réseau par exemple .
Il existe biensûr d'autre sorte de logiciel "terminal serveur-client" comme Windows terminal server, Remote desktop qui est aussi un genre de connection client léger, ou encore Citrix.

Les avantages et inconvénients :

Avantages :
_A l'inverse des PC, les clients légers ne stockent rien en local. Ainsi les clients légers ne sont pas vulnérables aux virus aux vers et autres malwares, à partir du moment où les serveurs sont correctement protégés.
_les interventions d'installations et de configurations de nouveaux programmes doivent être faits sur le serveurs seulement et non sur chaque poste, ce qui simplifie l'administration du parc informatique.
_Moins de consommation d'énergie et de bruits car les clients léger ont une configuration hardware limitée.
_Le coût un client léger est moins cher qu'un PC traditionnel et vous pouvez très bien récupérer de vieille machine pour en faire des clients léger.

inconvénients:
_Il faut disposer d'un serveur assez puissant et d'un réseau performant et robuste dépendant du nombres d'utilisateurs.
_Comme dis précédemment il faut un réseau robuste car toute panne réseau peut paralyser tout les utilisateurs, vu qu'il s'agit d'une configuration centralisée.

communication.jpg

Définitions de certains termes que nous allons utiliser.

LTSP: est l'abréviation de « Linux Terminal Serveur Project », est une suite logicielle qui permet de fournir des environnements identiques à plusieurs stations de travail. Tous ces environnements sont exécutés par le serveur et permettent de recycler de vieilles machines en les convertissant en terminaux x.

Client léger: Au sens matériel, un client léger est un ordinateur ou terminal qui, dans une architecture client-serveur, n'a pas ou presque pas d'applications installées. Il dépend donc surtout du serveur central pour le traitement.

Terminal: Un terminal est un ensemble de périphériques (écran, clavier, souris) permettant de transmettre les signaux de ceux-ci à travers le réseau vers un serveur central par exemple.

PXE: Le démarrage PXE (Pre-Boot Execution Environnement) permet à une station de travail de démarrer depuis le réseau en récupérant une image de système d’exploitation qui se trouve sur un serveur. L’image ainsi récupérée peut être le système d’exploitation brut ou personnalisé avec des autres composants logiciels. Il permet également d’installer de manière automatique et à distance des serveurs sous divers OS.

DHCP: "Dynamic host configuration protocoll", le protocole dhcp permet de fournir une adresse ip à un ordinateur faisant une requête en ce sens.

TFTP: (pour Trivial File Transfert Protocol ou Protocole simplifié de transfert de fichiers) est un protocole simplifié de transfert de fichiers, qui est destiné à l'échange informatique de fichiers sur un réseau, Il permet, depuis un ordinateur, de copier des fichiers vers un autre ordinateur du réseau.

Configuration du serveur LTSP

Il faut installer et mettre à jour si nécessaire les paquets ltsp et openssh car ce seront la les programmes qui gèreront les échanges Serveur-Client.

Installez les à l'aide de la commande suivante sudo apt-get install ltsp-server-standalone openssh-server.
Créez ensuite l'environnement client à l'aide de la commande suivante sudo ltsp-build-client.

Il faudra ensuite modifier le fichier dhcp.conf qui se trouve dans /etc/ltsp/dhcpd.conf, modifiez les options Ip de domaine et ajouté en fin de configuration la ligne suivante : host fouad-housni-1 , ce qui donnera le nom fouad-housni-1 à la machine, il est aussi possible de spécifier des adresses fixes pour chaque machine, comme pour le boot via dhcp et tftp

Une fois la configuration terminée, redémarrez le serveur et lancez les deux commandes suivantes dans cet ordre:
1_sudo ltsp-update-sshkeys
2_sudo ltsp-update-image

N'oubliez pas de créez des utilisateurs.

Etapes du boot d'un client léger LTSP

Pour démarrer un client léger, quatre services de base sont nécessaires sur le serveur. Ce sont :

* DHCP
* TFTP
* NFS
* sshX ou XDMCP
Le noyau Linux peut être chargé de différente façons :

1. avec un Bootrom (Etherboot,PXE,MBA,Netboot) ;
2. à partir du lecteur de disquette ;
3. à partir du disque dur ;
4. depuis un CD-ROM ;
5. ou d'une clé mémoire USB.
Une fois le noyau Linux chargé dans la mémoire du client léger, il va commencer à s'exécuter,

Ensuite, le script /linuxrc va maintenant monter un nouveau système de fichiers sur sa racine (root) via NFS, après que linuxrc à fini le montage, un autre programme est lancé /sbin/init, c'est ce programme qui va
définir et lancer l'environnement utilisateur

Installation d'un serveur LTSP

Installation à partir du CD.
Une fois que vous démarrerez le CD, appuyez sur F4. Des «modes» du menu apparaît. Sélectionnez "Installer un serveur LTSP". Maintenant, déplacez simplement avec l'installation.
installaion-etape1.png

Vers la fin de l'installation le programme d'installation va commencer à construire l'environnement du client à partir des paquets sur le CD.

installation-etape2.png

Qui sera ensuite compressée en une image …
installation-etape3.png

+

** Installation au-dessus du cours d'une session système de bureau**

sudo apt-get install ltsp-server-standalone openssh-server
Maintenant,on va créer un environnement client léger sur le serveur avec.
sudo ltsp-build-client
La procédure d'installation automatique d'ubuntu est déjà fait.

** configuration du serveur dhcp**
Maintenant on va configurer le serveur dhcp
.
Ouvrez une console, depuis le menu Applications→Accessoires→Terminal
Éditez le fichier /etc/ltsp/dhcpd.conf avec la commande suivante :
sudo "nono /etc/ltsp/dhcpd.conf"

Vous obtenez le fichier suivant :

authoritative;

subnet 192.168.10.0 netmask 255.255.255.0 {
range 192.168.10.20 192.168.10.250;
option domain-name "example.com";
option domain-name-servers 192.168.10.1;
option broadcast-address 192.168.10.255;
option routers 192.168.10.1;
option subnet-mask 255.255.255.0;
if substring( option vendor-class-identifier, 0, 9 ) = "PXEClient" {
filename "/ltsp/i386/pxelinux.0";
}else{
filename "/ltsp/i386/nbi.img";
}

Enregistrer et fermer ce fichier.

Pour relancer le serveur dhcp
sudo /etc/init.d/dhcp3-server start
Pour mettre à jour les clés de cryptage ssh qui permettent la communication entre le serveur et les clients légers.
sudo ltsp-update-sshkeys

** Configuration des interfaces**
Mon serveur ltsp contient deux cartes reseau:
l'une va vers le routeur (eth0) et l'autre eth1 sert les clients légers : il faut juste donner à eth1 l'IP fixe 192.168.10.1 et tout se passe bien. Par défaut l'internet est accessible par tous les clients.
le fichier de configuration du réseau
/ etc / network / interfaces
Voici les paramètres de ce fichier :

  1. This file describes the network interfaces available on your system
  2. and how to activate them. For more information, see interfaces(5).
  3. The loopback network interface

auto lo
iface lo inet loopback

  1. The primary network interface

auto eth0

  1. iface lo inet loopback
  1. The secondary network interface

auto eth1
iface eth1 inet static
address 192.168.10.1
netmask 255.255.255.0
network 192.168.10.0
broadcast 192.168.10.255

Enregistrer le fichier, puis relancer les réseaux en tapant :

sudo /etc/init.d/networking restart

Sélection d'un pilote pour une carte réseau PCI

Pour les cartes PCI, il faut, par contre, choisir le pilote correspondant exactement à l'identifiant PCI de la carte et de son fabricant.
La plupart du temps, on peut facilement récupérer ces informations, car elles sont imprimées sur la carte et correspondent à la description du pilote. Mais il arrive qu'on ne puisse pas les retrouver.
Dans ce cas, si le client léger est équipé d'un lecteur de disquette, on peut y insérer une disquette tomsrtbt (Tom's Root Boot). Ou bien, si le client léger dispose d'un lecteur CD-ROM, on peut démarrer avec un CD Linux, comme Knoppix. S'il n'est pas possible de lancer Linux sur le client léger pour découvrir le type de le carte réseau, le seul moyen restant est d'installer la carte réseau sur une machine où cela est possible.

Linux
Lorsque Linux est chargé, vous pouvez alors utiliser la commande lspci avec l'option -n.
[root@jamlap root]# lspci -n
0000:00:00.0 Class 0600: 8086:7190 (rev 03)
0000:00:01.0 Class 0604: 8086:7191 (rev 03)
0000:00:03.0 Class 0607: 104c:ac1c (rev 01)
0000:00:03.1 Class 0607: 104c:ac1c (rev 01)
0000:00:07.0 Class 0680: 8086:7110 (rev 02)
0000:00:07.1 Class 0101: 8086:7111 (rev 01)
0000:00:07.2 Class 0c03: 8086:7112 (rev 01)
0000:00:07.3 Class 0680: 8086:7113 (rev 03)
0000:00:08.0 Class 0401: 125d:1978 (rev 10)
0000:01:00.0 Class 0300: 1002:4c4d (rev 64)
0000:06:00.0 Class 0200: 8086:1229 (rev 09)
Dans l'exemple ci-dessus, lspci affiche une ligne pour chaque carte PCI installée dans la machine. La seule ligne qui compte concerne les composants de classe Class 0200.
0000:06:00.0 Class 0200: 8086:1229 (rev 09)
Les identifiants PCI recherchés sont 8086:1229. Le premier champ 8086 correspond à l'identifiant du fabricant. Dans cet exemple, il s'agit d'Intel Corporation. Le deuxième champ, 1229 est l'identifiant de la carte, et il s'agit ici d'une EtherExpress 100 card. NDLT : Voir aussi lspci avec l'option -v.

Pour pouvoir copier le bootrom sur une disquette, choisissez l'option Floppy Bootable ROM Image. Ceci va insérer un en-tête de 512 octets dans dans le bootrom. Lorsque le client léger démarre, cet en-tête charge le bootrom en mémoire, où il est exécuté.
Une fois sauvegardé sur le disque dur, il faut ensuite copier le bootrom sur une disquette. Insérez une disquette dans le lecteur et lancez la commander suivante :
dd if=Etherboot_Image of=/dev/fd0

.

Bibliographie
http://doc.ubuntu-fr.org/ltsp
http://doc.ubuntu-fr.org/clientleger_problemes
http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=268557
http://packages.ubuntu.com/fr/hardy/ltsp-server
http://doc.ubuntu-fr.org/dhcp3-server
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eclair_(informatique)


Ajouter un nouveau commentaire
ou S'identifier comme utilisateur Wikidot
(ne sera pas publiée)
- +
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License